Nissan Rogue SL TI 2009 : essai routier

Nissan Rogue SL TI 2009 : essai routier

Nous aimons les camions, mais contrairement à nos voisins du sud, nous ne ressentons pas le besoin d'en conduire des gros. Faut se rendre à l'évidence : un VUS est pratique, offre une meilleure vue de la route et profite d'une motricité pour tous les climats. Mais quand même, dépenser de gros sous à la pompe n'est pas dans nos meilleurs intérêts.

Le Nissan Rogue est un VUS compact amusant à conduire qui procure un bon roulement.

On assiste à une renaissance des utilitaires à 4 cylindres. Les fabricants, pour la plupart, ont un modèle compact avec un moteur de petite cylindrée plutôt musclé qui supporte un V6 plus puissant. Mais certains considèrent une motorisation à 6 cylindres comme étant impertinente, y compris Nissan et son Rogue.

À ceux qui vont échanger leur vieux X-Trail, sachez que le Rogue est, à l'exception du moteur, totalement différent. Le X-Trail était un produit européen importé au Canada avec un boîtier de transfert réglable par le conducteur et un choix de boîtes de vitesses manuelle à 5 rapports et automatique à 4 rapports : le Rogue, lui, est basé sur une plateforme de voiture qui n'est vraiment pas aussi habile hors route que le X-Trail. Ah, et le Rogue est pas mal plus joli.

Un moteur bruyant à haut régime
Le moteur de 2,5 litres développe 170 chevaux et un couple de 175 livres-pieds, et procure des chiffres d'accélération respectables : de 0 à 100 km/h en 9,1 secondes. Mais le seul choix de boîte est une automatique à variation continue, ce que Nissan appelle Xtronic.

En conduite normale, pas de problème. Mais quand vous êtes pressé ou que vous voulez seulement augmenter la cadence, une CVT retiendra le moteur à son régime optimal de puissance durant les accélérations vigoureuses. Et près de sa ligne rouge, le 4-cylindres du Rogue devient plutôt bruyant. Et avons-nous vraiment besoin de leviers de sélection montés au volant dans un VUS compact ? Je doute que bien des propriétaires vont s'en servir fréquemment.

Par contre, le moteur de 2,5 litres livre une consommation de carburant raisonnable, moyennant 11,4 litres aux 100 kilomètres dans nos mains, durant une semaine très froide.

Comme quelques autres VUS compacts -- notamment, les VW Tiguan et Mitsubishi Outlander -- le Rogue profite d'une direction précise et d'une suspension raffermie qui lui permet de se faufiler rapidement dans les stationnements de centres commerciaux. Et pourtant, sur la route, le roulement n'est pas trop ferme.

Le seul choix de boîte est une automatique à variation continue que Nissan appelle Xtronic.


Un espace intérieur décent
Malgré la plateforme et l'empattement de la Sentra, le Rogue offre beaucoup d'espace. Nous aimerions que le siège du conducteur puisse se baisser davantage, car la tête de certains essayeurs frôlait le plafond. À l'arrière, il y a une quantité surprenante d'espace pour les épaules de trois personnes.

L'espace de chargement n'est pas si mal, non plus, même si la plupart des concurrents sont mieux à cet égard avec la banquette arrière rabattue. Ce qui réduit l'espace, en fait, c'est le hayon à inclinaison très prononcé. Puisqu'on parle du postérieur du Rogue, la petitesse de la lunette et des glaces latérales arrière réduisent la visibilité quelque peu.

L'instrumentation du VUS est ordinairement bien placée; par contre, Nissan a la mauvaise habitude d'étendre les commandes montées au volant au point où nos pouces ne peuvent pas les atteindre quand on conduit. On sent le Rogue solide, substantiel et, outre le bruit du moteur mentionné plus tôt, très silencieux.

L'espace de chargement n'est pas si mal avec la banquette arrière rabattue.

La concurrence
Le Rogue affiche un prix de base de 24 398 $ en finition S à traction, tandis que ce SL à transmission intégrale coûte 28 998 $. Ajoutez les ensembles cuir et technologie, et le total s'élève à 33 698 $.

Les rivaux de ce Rogue à moteur à 4 cylindres et transmission intégrale, sont comme suit :
Ford Escape Limited I4 TI, 33 799 $
Honda CR-V EX-L, 35 190 $
Jeep Compass Limited 4RM avec options, 28 970 $
Jeep Patriot Limited 4RM avec options, 28 670 $
Mitsubishi Outlander ES 4RM avec ensemble son et soleil, 29 248 $
Subaru Forester 2.5X Limited, 32 395 $
Suzuki Grand Vitara JLX-L, 29 995 $
Toyota 4Runner Limited V6, 33 960 $
Volkswagen Tiguan Comfortline, 33 975 $

On peut également considérer le Mazda Tribute, mais ses versions les mieux équipées ne sont offertes qu'avec un moteur V6. La même chose s'applique aux Hyundai Tucson, Kia Sportage et Saturn Vue. Quant aux Chevrolet Equinox et Pontiac Torrent, aucun 4-cylindres n'est offert du tout.

La conclusion
Le Nissan Rogue est un VUS compact amusant à conduire qui procure un bon roulement, suffisamment d'espace et la frugalité d'un 4-cylindres aux familles à la recherche d'un véhicule plus gros qu'un modèle à hayon mais plus petit qu'une fourgonnette. Il a quelques petits défauts, mais rien qui vous empêcherait d'apprécier ses qualités.

Mais le Rogue fait partie d'un segment de marché très difficile, et il y a plusieurs adversaires offerts pour un peu moins d'argent. Un Rogue S est un choix plus logique : il est moins cher, et on ne sacrifie pas beaucoup d'équipement en retour.

Le Rogue se vend bien, plus que le X-Trail. Le timing est parfait pour Nissan.
Plus de nouvelles et essais Nissan